Qui sommes-nous?

Nous sommes un groupe de parents, enseignants, éducateurs en garderie et professeurs à la faculté d’éducation à l’université. Nous collaborons tous ensemble afin que ce projet devienne une réalité.

N’hésitez pas à nous contacter pour toute information concernant ce projet.

Courriel: info @ saulesrieurs • ca

Facebook: facebook.com/saulesrieurs

Membres fondateurs

Joanne Bonnici, Initiatrice du projet des Saules Rieurs
Joanne Bonnici Enseignante au préscolaire et au primaire de formation, mère de deux jeunes enfants, Joanne Bonnici a initié le projet de l’école des Saules rieurs. Souhaitant développer une pédagogie qui respecte le besoin de bouger des jeunes enfants et qui alimente leur curiosité intrinsèque, Joanne rassemble en avril 2013 des parents et des enseignants ayant les mêmes aspirations. Ce projet suscite rapidement un grand intérêt de la part des familles de Verdun-LaSalle, ainsi que de la part d’experts en éducation. Depuis mars 2014, elle occupe un poste de commissaire scolaire à la CSMB, où elle contribue à la réflexion éducative et représente les besoins des familles. Elle continue à collaborer avec les membres fondateurs, afin de soutenir le projet.
Mélanie Paré, Professeure à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Montréal
Mélanie Paré Mélanie Paré est diplômée en enseignement primaire de l’Université de Montréal et titulaire d’un doctorat en psychopédagogie. Elle s’intéresse aux écoles inclusives, communautaires et alternatives dans ses travaux de recherche et plus spécifiquement, aux pratiques d’enseignement qui favorisent la réussite de tous les élèves. Mère de deux enfants qui fréquenteront une école alternative, elle soutient le développement du projet des Saules Rieurs en offrant son expertise en éducation pour que d’autres enfants puissent connaitre ce privilège. La création de cette nouvelle école axée sur le plein air lui permet d’influencer directement les changements qu’elle souhaite voir en éducation.
Catherine Dion, Chargée de cours, Spécialiste en Enseignement, Recherche et Gestion de projets
Catherine Dion Catherine Dion est une passionnée d’éducation qui est nouvellement déménagée à Verdun avec son amoureux et son petit garçon, Philippe. Elle enseigne à l’Université de Montréal et à l’Uqam aux futures enseignantes et orthopédagogues. Elle s’intéresse aux écoles alternatives et aux approches pédagogiques qui favorisent l’épanouissement de TOUS les enfants, en difficulté ou non. Elle a d’ailleurs enseigné plus de dix ans dans les écoles alternatives Jonathan et Nouvelle-Querbes (CSMB) et a siégé sur le CA du Réseau des écoles publiques alternatives du Québec (RÉPAQ). Anciennement de Pointe-Saint-Charles, elle a aussi participé à la mise sur pied du volet alternatif de l’école Charles-Lemoyne.
Marc-Alexandre Prud’homme, Chargé de cours, Enseignant à l’école démocratique “Compass”
mpr Je suis présentement chargé de cours en éducation à l’UQAC. Je suis un membre-fondateur du Réseau des écoles démocratiques au Québec. J’enseigne également à temps partiel dans un milieu alternatif à Compass à Ottawa et j’aime bien voyager, jouer au basket-ball et au hockey, et faire du bicycle. J’ai souhaité m’impliquer dans ce projet car je crois que notre système d’éducation peut bénéficier d’offrir plus d’options scolaires diverses à nos enfants et enseignant(e)s et car j’affectionne particulièrement les concepts de passions-études et d’éducation en plein-air.
Mylène Goulet, Enseignante
mg Mylène Goulet est enseignante à la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys depuis 2006. Passionnée et curieuse, elle s’intéresse aux pratiques des écoles alternatives depuis qu’elle est étudiante et profite de chaque année scolaire pour développer des projets pédagogiques intégrateurs et stimulants. Citoyenne engagée, elle supporte le projet de l’École des Saules Rieurs puisqu’il représente ses valeurs, tant sur le plan personnel que professionnel. Elle apprécie toutes les ressources qui l’entourent quotidiennement dans le sud-ouest: la proximité de la nature sur les berges du fleuve et le long du Canal, l’esprit communautaire qui se développe dans les quartiers moins favorisés, les diverses installations qui lui permettent de bouger, les gens sympathiques et passionnés. Mylène aspire à marier ces éléments à l’éducation afin de contribuer à l’épanouissement de la communauté.
Maude Desrochers-Robillard, Enseignante
Maude J’enseigne depuis 2009 à LaSalle. Je suis mère d’un petit garçon de près de deux ans et d’un autre à naitre en novembre 2014. Je me considère comme une enseignante motivée et dynamique, et j’affectionne les projets qui sortent les élèves de leur local. Je m’implique beaucoup dans mon milieu scolaire. Depuis mes études, je m’intéresse aux approches alternatives et coopératives, et j’en utilise les principes dans ma classe. Le plein air est pour moi un mode de vie, faisant partie du mouvement scout depuis l’âge de sept ans. Un tel projet d’école communautaire ne peut que faire profiter aux élèves d’une toute autre vision de l’apprentissage et les enrichir d’une expérience unique.
Catherine Brunet, Étudiante en enseignement
Catherine Brunet Catherine Brunet est actuellement en voie de terminer son baccalauréat en éducation préscolaire et en enseignement primaire. C’est au cours de sa formation qu’elle a développé son intérêt pour la pédagogie Freinet et qu’elle a commencé à s’intéresser aux écoles alternatives. Devenue maman il y a un peu plus de trois ans, elle est enchantée qu’un projet de créer une école alternative dans son quartier voit le jour et elle a souhaité y apporter sa contribution. La création d’une école à la fois participative, engagée dans la communauté et axée sur le plein air serait, pour elle, une bouffée d’air frais dans le système scolaire québécois et permettrait de concrétiser plusieurs des changements qu’elle espère en éducation.
Valérie Boisvert, Étudiante en enseignement
vb Valérie Boisvert est étudiante en éducation préscolaire et enseignement primaire de l’Université du Québec à Montréal depuis 2010. Elle est d’abord une passionnée de la vie. Mère de deux enfants, dont un qui fréquente déjà le nouveau Volet alternatif à Pointe St-Charles depuis septembre 2013 et le 2e pour qui elle souhaite offrir une école alternative dans son quartier, afin qu’il bénéficie des avantages d’une école de quartier alliée à la pédagogie alternative. Elle souhaite voir plus de projets de ce genre ouvrir dans le secteur du Sud-Ouest. Elle s’intéresse aux écoles alternatives depuis un peu plus de 5 ans, suite à la naissance de son premier enfant et ses études au bac en enseignement primaire (2010). Elle s’intéresse à la pédagogie Freinet, à l’ÉRE et à la pédagogie par projet.
Jasmine St-Jacques, Éducatrice au centre de la petite enfance Paillasson
js Je m’appelle Jasmine St-Jacques, je suis diplômée en lettres du cégep régional de Lanaudière à Joliette, en archives médicales du cégep régional de Lanaudière à L’Assomption et en techniques d’éducation à l’enfance du Cégep Marie-Victorin. Mon parcours scolaire trahit mon ambivalence quant à mes champs d’intérêts professionnels. Je suis convaincue que si j’avais pu fréquenter un milieu qui m’aurait permis d’explorer, expérimenter et mener à bien des projets, j’aurais acquis une meilleure connaissance de mes passions et habiletés. 
Je suis aujourd’hui éducatrice en CPE et mère de 3 enfants et ce que j’ai appris au contact des enfants m’a fait comprendre que les enfants ont besoin d’être en étroite relation avec leur environnement, d’être valorisés et d’apprendre dans le concret. Je crois fermement que les principes de base appliqués dans les centres de la petite enfance du Québec auraient tout avantage à continuer de l’être dans les milieux scolaires :

  • Chaque enfant est unique
  • L’enfant est le premier agent de son développement
  • Le développement de l’enfant est un processus global et intégré
  • L’enfant apprend par le jeu
  • La collaboration entre les parents et le personnel éducateur est essentielle au développement harmonieux de l’enfant.
Véronique Lauzon, Consultante en économie de la santé
Véronique Lauzon Véronique Lauzon est une consultante en économie de la santé. Elle détient une maitrise en économie de l’Université du Québec à Montréal et s’intéressait déjà à l’éducation à l’époque puisqu’elle a fait son mémoire sur les déterminants de la réussite scolaire. Mère d’un garçon de 6 ans fréquentant l’école publique et d’un garçon de 8 ans scolarisé à domicile, elle s’intéresse de près à l’éducation de ses enfants, participe comme bénévole aux activités de l’école et rêve d’une école où les particularités, intérêts et passions de chaque enfant sont tous pris en compte.

 

Eliza Moore, Musicienne (www.elizamoore.com) et Instructrice de Yoga
Eliza Moore J’ai un fils de 3 ans et une petite fille qui sera née en mai 2014. Je suis originaire du Vermont et la nature représente une grande partie de ma vie et de la vie de ma famille! Nous avons déménagé à Verdun afin de se rapprocher du fleuve et des espaces verts, et aussi à cause du sentiment communautaire grandissant qui est présent dans ce quartier. Je pense que notre école est le reflet parfait de ces valeurs.
Julie Bergeron, Chargée de projet en innovation, recherche collaborative et en aménagement du territoire
Julie Bergeron Julie Bergeron est diplômée à la maîtrise en aménagement à l’Université de Montréal. Designer de profession et chercheure, elle a menée des études en sociologie urbaine et en anthropologie afin d’explorer les valorisations socioculturelles des collectivités dans le cadre de projets engagés. Spécialisée en participation citoyenne, elle développe et expérimente actuellement des méthodes participatives pour faciliter l’intégration de la société civile aux pratiques de l’aménagement. Elle est mère d’un jeune enfant et partage vivement les valeurs véhiculées par l’école des Saules Rieurs. Au sein de ce projet, elle souhaite s’impliquer pour mobiliser la communauté, pour contribuer aux phases de conception et de construction du projet, ainsi qu’à la mise en place d’un programme participatif.
Jeremy Greene, Architecte
Jeremy Architecte, Consultant Maison Passive et père de deux jeunes enfants, Jeremy Greene est passionné par l’idée de contribuer à créer un avenir plus durable. Avec l’espoir que les écoles dans l’avenir auront une approche alternative à l’apprentissage et la conception du bâtiment ouvert, comme on le voit dans les pays scandinaves, Jeremy est intéressé à aider le projet de l’école des Saules Rieurs à voir le jour à Verdun-LaSalle.
Alix Jasmin-Morissette, Designer Infographiste
Alix Jasmin-Morissette est coordonnateur pour une entreprise de traduction et père de deux jeunes enfants. Né au sein d’une famille d’enseignants où le savoir occupe depuis toujours une place de choix, il souhaite aujourd’hui offrir le même environnement stimulant à ses propres enfants, à l’école comme à la maison.
Sanaa Malyadi, Ph.D. en sciences de l’économie, chargée de cours
sm Sanaâ Malyadi, est actuellement chercheuse et chargée de cours à l’UQAM et à l’UQAR. Elle détient un Phd en sciences économiques.
Maman de deux enfants, Adam (6ans) et Kinane (2ans). C’est au cours de ces dernières années qu’elle a commencé à s’intéresser aux écoles alternatives. Elle soutient vivement le développement du projet des Saules Rieurs qui favorisera l’épanouissement des enfants par un apprentissage actif, attentif et engageant.
Danny Chevalier et Yué Li
Danny Chevalier We are parents of three preschool-aged boys. Danny has been working at Canada Post for twelve years and the most recent five of which has been at the Verdun branch. We believe in instilling in children the love for learning and equipping them with the skills to learn are invaluable. We feel strongly that an alternative school would be an excellent environment to ensure those qualities. We also consider a local alternative school greatly enriches its community.
Nancy Burrows
Nancy Burrows Mère de deux jeunes enfants, Nancy Burrows est travailleuse autonome et militante impliquée dans le mouvement des femmes, le communautaire et la solidarité internationale depuis plus de vingt-cinq ans. Elle s’intéresse à une éducation créative, axée sur la communauté, inclusive, non-sexiste, ouverte sur le monde et qui permet aux enfants d’explorer à leur propre rythme et d’être engagés pleinement dans leurs démarches d’apprentissage. Verdunoise passionnée depuis 8 ans, son implication dans le projet des Saules rieurs a commencé dès les balbutiements du projet en 2013.
Julie Cunningham
Julie Cunningham Maman de deux enfants, chercheure en sciences sociales et professeure de yoga, Julie Cunningham s’implique activement au sein du projet des Saules rieurs depuis 2014. Passionnée par l’altérité et l’apprentissage sous toutes ses formes, elle est convaincue qu’une éducation active, ancrée dans la nature, inclusive et valorisant l’unicité des personnes et des collectivités est la base de la construction d’une société plus saine, équitable et innovante. Verdunoise depuis maintenant 7 ans, elle est grandement attachée à son quartier d’adoption pour son esprit communautaire, son bilinguisme et son environnement naturel; un milieu rêvé pour soutenir les enfants dans leur exploration du monde qui les entoure ainsi que l’actualisation de leur potentiel créatif.
Véronique Landry
Véronique Landry Je suis maman de deux enfants, je travaille en communication et je suis doctorante en sciences de l’environnement. Je m’investis dans les Saules rieurs parce que cela signifie, pour moi, de contribuer concrètement à un projet collectif qui propose une alternative à l’éducation. Parce qu’il me semble essentiel, pour leur bien-être, que les enfants, au quotidien, soient plus en contact avec leur communauté, avec l’environnement et avec eux-mêmes (leurs forces, leurs faiblesses, leurs émotions, leurs aspirations, qui ils sont…). J’aspire donc mettre à profit mes connaissances et mes compétences pour contribuer à cette mission.

Leave a Reply